La sophrologie

Définition

La Sophrologie est une science qui étudie l’être humain dans sa globalité, tant dans son essence que dans son existence. Il s’agit d’une discipline qui vise au développement des valeurs de la personne. Elle s’est inspirée d’une philosophie : la Phénoménologie existentielle.

La Sophrologie Caycédienne® est la méthode d’entraînement vivantiel de la Sophrologie, appelée Méthode Caycedo. Elle s’utilise dans les sciences de la santé, dans l’éducation, le sport et le développement personnel.

Son objectif est d’aider à renforcer les capacités, les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans les champs personnels comme professionnels.

Par ses techniques, la Sophrologie vise à permettre à chacune, chacun, à la fois d’augmenter sa capacité de « prise de conscience » et en même temps d’aller à la rencontre de sa propre conscience. Les retentissements s’observent par des états de plus grande quiétude, de lucidité, de mieux-être qui se conquièrent progressivement par un entraînement personnel régulier.

Avez-vous envie de tendre vers plus d’équilibre, avec son incidence sur la santé ? Avez-vous envie que vos proches, la société évoluent vers plus d’harmonie ?

La Sophrologie Caycédienne®

La Sophrologie a été créée en 1960 par le médecin neuropsychiatre, Alfonso Caycedo dans la clinique du professeur Ibor Lopez à Madrid. Au terme de recherches acharnées il ne considéra sa méthode structurée qu’en 2005. Le professeur est décédé en septembre 2017 à l’âge de 86 ans.

En 1980 le professeur Caycedo estima légitime de diffuser sa Méthode en constitution mais qui avait déjà fait ses preuves d’efficacité, en Colombie, terre qui lui avait donné la vie, en proie à d’importants troubles psychosociaux. Il délégua aux médecins qui l’accompagnaient, le soin de continuer la formation de sophrologues en Europe. La transmission s’effectua alors peu à peu du milieu médical vers tous les statuts professionnels.

Les intermédiaires de sa propagation modifiant au passage le contenu initial de la méthode, lorsqu’en 1988 le professeur Caycedo revint en Europe, ne reconnaissant plus guère ses techniques, sa rigueur et ses objectifs, il proposa à tous ceux qui se proclamaient sophrologues une « ré-actualisation », tant pour recadrer les déviances constatées que pour instruire des nouveautés qu’il avait conçues en Colombie.

Si nombre d’écoles constituées en son absence se rendirent à ce rendez-vous, arguant que les vocables « sophrologue » et « sophrologie » étaient passés, via le dictionnaire, dans le langage courant et revendiquant la valeur d’autonomie que promeut la discipline, d’autres estimèrent qu’elles n’avaient plus besoin de l’initiateur de la science de la conscience.

Afin que puisse clairement s’identifier sa propre méthode, au milieu de ces différents courants essaimés par des écoles aux inspirations aléatoires, le professeur Caycedo fut contraint au travers son patronyme d’ajouter sa spécificité.

L’enseignement prodigué à l’ESCB n’est pas inspiré de, mais est le reflet le plus exact possible de la Sophrologie Caycédienne® telle que son créateur l’a établie et telle que Natalia la perpétue et l’affine aujourd’hui.