La formation

La Méthode Caycedo se compose de douze degrés, répartis en trois cycles.

Sous l’égide de Sofrocay, organisation internationale de La Sophrologie, les écoles et académies caycédiennes sont choisies, formées et agréées à enseigner aux futurs sophrologues les quatre premiers degrés et leurs techniques spécifiques qui constituent le cycle fondamental (degrés 1 à 4). Les compétences acquises et démontrées octroient un certificat qui permet d’exercer en qualité de praticien sophrologue.

Ce titre permet ensuite de suivre l’enseignement du cycle « radical » (degrés 5 à 8) et du cycle « existentiel » (degrés 9 à 12) qui s’effectuent uniquement sous la direction du dr Natalia Caycedo. La validation de l’intégration de leurs objectifs permet d’être diplômé sophrologue caycédien.

Devenir Sophrologue

La formation proposée à l’ESC Brest respecte le programme officiel actualisé et unifié de la méthode authentique. Ce peut paraître anodin, c’est un atout. Contrairement aux formations disparates, ce socle commun et homogène de compétences permet aux sophrologues caycédiens de posséder un même savoir-faire. Les discordances parfois abyssales rencontrées dans les divers courant de la Sophrologie s’en trouvent gommées. Partout dans le monde les sophrologues caycédiens véhiculent la même méthode en cohésion de savoirs et de pratiques.

L’objectif de la formation est de permettre aux élèves l’acquisition des compétences théoriques et pratiques afin de leur permettre l’exercice professionnel de la Sophrologie pour l’animation de cours collectifs et/ou individuels.

Il serait erroné de croire que la formation consiste en ateliers de développement personnel ou de prise en charge thérapeutique.

Ce parcours de formation suppose une réelle motivation. Au-delà des stages de découverte et d’apprentissage, l’intégration des connaissances est indissociable d’une pratique personnelle régulière et rigoureuse associée à un travail personnel de recherche.

Afin de favoriser l’intégration, le développement des aptitudes, la formation en présentiel comprend trente journées. Les stages s’effectuent au rythme d’un samedi-dimanche par mois, hors juillet-août. Ils s’échelonnent sur 18 mois, .

> Voir le calendrier prévisionnel pour la promotion 2020-2021

 

Un suivi et un contrôle continu des acquisitions est un gage de réussite à l’examen final qui ponctue ce premier cycle formatif.

Le tarif de la formation est de 3 480 €. Il comprend les apports théoriques et pratiques, les documents et enregistrements audios dispensés par les intervenants et la première cotisation annuelle à Sofrocay. Les frais de transport, repas et hébergement sont à la charge de l’élève.

Contenu

La méthode Caycedo vise à permettre à la personne qui s’y entraîne, tout au long de l’intégration des vivances de ses douze degrés, une transformation vers une conscience équilibrée, sereine et positive, dans la grandeur de sa dignité d’Être.

L’enseignant en Sophrologie, le sophrologue, se doit d’avoir lui-même effectué ce cheminement qui exige du temps et de la répétition. Ce qui explique la durée des études.

Accompagner l’élève-sophrologue à conquérir le premier stade de ce nouveau savoir-être, grâce à la pratique des quatre premiers degrés de la méthode, qui constituent le cycle fondamental, est le premier objectif de la formation. Les techniques apprises au fur et à mesure des 18 mois d’initiation pourront être répétées soit de façon autonome soit dans le suivi de cours proposés par un sophrologue caycédien.

Dans la compréhension de cet énoncé transparaît l’utilité de poursuivre ensuite le cursus d’apprentissage, auprès du docteur Natalia Caycedo, des deux autres cycles (Radical et Existentiel).

Il est, en parallèle, nécessaire au sophrologue de comprendre, connaître la sémantique et l’épistémologie de la discipline, son historicité ; ses champs d’application ; les modes d’adaptation de la méthodologie ; les conditions d’installation et de développement de sa future activité professionnelle.

Tout comme posséder des bases pédagogiques ; savoir guider ; écouter, lui sera utile pour animer ses cours individuels ou collectifs.

La transmission de ces savoirs et savoir-faire sont évidemment des éléments inscrits au programme de la formation.

C’est dans ce cadre, avec l’alternance de théories, de pratiques et mises en situations que l’élève-sophrologue conquerra pour lui-même et acquerra la capacité de transmission du cycle fondamental et ses quatre Relaxations Dynamiques de Caycedo (RDC) :

RDC 1 : Vivance du corps

Ce premier degré de la méthode, inspiré du Raja Yoga, invite à la prise de conscience du Schéma Corporel comme réalité vivante. La stratégie s’appuie sur le mouvement.

Il s’accompagne de techniques phroniques spécifiques de présentation.

L’attention histologique se porte sur les tissus épithéliaux de la peau.

RDC 2 : Vivance de l'esprit

Par le biais d’une approche contemplative, ce deuxième degré favorise la prise de conscience du mental.

Les techniques phroniques spécifiques associées sont de futurisation.

L’attention histologique se porte sur les tissus musculaires.

RDC 3 : Vivance de la rencontre Corps-Esprit

Dans la méditation, vivre le corps et l’esprit. Ce degré s’inspire clairement du zen japonais.

Ce degré est assorti de techniques phroniques spécifiques de prétérisation

L’attention histologique se porte sur les tissus osseux.

RDC 4 : Découverte de la Région Phronique

Ce quatrième degré invite à la prise de conscience de nos Valeurs fondamentales.

Ses techniques phroniques spécifiques sont dites de totalisation.

L’attention histologique se porte sur les tissus des organes vitaux.

Dans la continuité cette formation : devenir Sophrologue Caycédien

La formation aux cycles supérieurs se déroule sur une durée de 18 mois, de façon présentielle et en ligne, et comprend l’étude du « cycle radical » et du « cycle existentiel » de la Sophrologie Caycédienne®.

Elle se décompose en :

  • Un enseignement présentiel réparti sur quatre stages
  • Des travaux et conférences en ligne
  • Un entraînement personnel et entre stagiaires
  • Des travaux personnels (phénodescriptions et recherche)
  • Un accompagnement personnalisé assuré par un tuteur
  • Un programme de professionnalisation Mieux-être et Sophrologie

Compléter sa formation initiale par la formation supérieure procure donc des outils pour améliorer la pratique professionnelle (savoir-faire) du sophrologue et la progression personnelle (savoir-être).

Elle est sanctionnée par le titre de Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne® , titre privé Andorran.

Cycle radical : LES RACINES DE LA CONSCIENCE

Le cycle radical se construit sur la base du travail de recherche phénoménologique mené au cycle fondamental et notamment sur la pratique de la « réduction phénoménologique ».

Il se compose de :

Techniques spécifiques de chaque RDC, techniques spécifiques d’affection, amitié et amour phronique radical

RDC 5 : la conscience phronique radicale

Le cinquième degré de la relaxation dynamique : la conscience phronique radicale.
La recherche phénoménologique du cinquième degré de la relaxation dynamique est consacrée à la vivance et à la contemplation de la conscience phronique radicale comme « énergie intégrative de l’être ».
De nouvelles techniques sophrologiques faisant appel à la voix et aux résonances sonores permettent d’activer la vivance de l’énergie au niveau corporel. Leur objectif est de pouvoir percevoir la présence de la conscience cellulaire dans les différents systèmes Isocay.

RDC 6 : l’âme phronique radicale

Le sixième degré de la relaxation dynamique : l’âme phronique radicale
La recherche du sixième degré de la RDC est consacrée à la vivance de « l’âme phronique radicale », essence de l’être unique et exclusif, à travers ses capacités d’amour, d’intuition, de contemplation et d’écoute de la « voix intérieure ».
La vivance de ces capacités permet de se découvrir comme un être capable de contempler l’essence de la vie, de suivre son intuition et d’écouter avec confiance sa voix intérieure.
Du point de vue méthodologique et en contrepoint du cinquième degré, c’est la force du silence qui permet durant le sixième degré la contemplation de l’âme et des capacités de l’être.

RDC 7 : le corps phronique radical

Le septième degré de la relaxation dynamique : le corps phronique radical
Le septième degré de la RDC propose de découvrir les origines de la conscience et de la force de la vie qui donne une direction à l’énergie sous la forme d’activité physique et mentale.
Du point de vue méthodologique, sa pratique permet de prendre conscience, de découvrir et de vivre, à travers la conscience cellulaire, l’histoire génétique de l’évolution de l’être humain depuis l’apparition de la vie sur la terre (phylogenèse).

RDC 8 : l’esprit phronique radical

  • Le huitième degré de la relaxation dynamique : l’esprit phronique radical
    Le huitième degré de la RDC a pour objectif la découverte vivantielle de la conscience individuelle depuis la conception et tout au long des premières années de la vie qui sont le socle de l’harmonie de la conscience (ontogénèse).
    Sa pratique permet de découvrir l’énergie et la force de l’esprit phronique radical, support de l’existence, et de développer la prise de conscience de la capacité de résilience.
    Avec la RDC8 vous achevez de poser les bases radicales du développement de la conscience phronique existentielle vous préparant ainsi aux enseignements du cycle existentiel.

Cycle existentiel : VERS LA CONSCIENCE SOPHRONIQUE

La pratique du cycle existentiel conduit à la conquête d’une nouvelle forme d’existence, objectif fondamental de la sophrologie. L’entraînement se complète et s’adapte grâce à la pratique des techniques que j’ai créées avec l’intentionnalité spécifique de découvrir et conquérir le « moi sophronique existentiel ». Pr A. Caycedo

Le cycle existentiel se construit sur les bases radicales de la conscience découvertes et conquises pendant la pratique du cycle radical et se compose de :

RDC 9 : la liberté phronique existentielle*

Le neuvième degré de la relaxation dynamique : la vivance de la liberté
La liberté se définit comme la faculté de libre choix et le droit de toute personne à définir ses choix de manière responsable.
Le neuvième degré de la relaxation dynamique de Caycedo a pour objectif la découverte de la valeur de « liberté phronique existentielle ». Elle constitue la première essence de l’existence sophronique et est considérée par le Pr Caycedo comme la plus grande des valeurs de l’être. La méthodologie phénoménologique permet de découvrir comment la capacité de libre-choix est à la base de l’existence et du sentiment profond « d’être libre ».
La pratique alterne des temps d’activation visant à faire prendre conscience de l’existence et des marches phroniques qui aident à la perception consciente d’instants de liberté. Au fur et à mesure de la progression et de l’entraînement, ces instants deviennent moments puis jours et existence.

RDC 10 : la tridimensionnalité phronique existentielle

Le dixième degré de la relaxation dynamique : la vivance de la tridimensionnalité
En Sophrologie Caycédienne® la tridimensionnalité des objets est la prise de conscience de la relation contemplative avec les objets qui nous entourent dans leurs dimensions passées, présente et future.
Le premier cycle permet de prendre conscience de notre place dans le temps grâce aux techniques de présentation, prétérisation et futurisation.

Avec le dixième degré de la RDC, la pratique phénoménologique et existentielle nous permet de contempler le monde extérieur et ses éléments non humains en prenant conscience de ses valeurs passées, présentes et futures. On apprend ainsi à créer un espace conscient entre soi-même et les choses qui nous entourent : la « région sophronique ».
Le dixième degré se pratique en alternant, comme au neuvième, techniques d’activation et marches phroniques.

RDC 11 : la responsabilité phronique existentielle

Le onzième degré de la relaxation dynamique : la vivance de la responsabilité et de la tridimensionnalité des êtres
Selon le Pr Caycedo « la responsabilité est l’exercice suprême de la liberté ». Être responsable, étymologiquement, c’est « répondre » de ses actes que ce soit vis-à-vis de soi-même ou vis-à-vis des autres.
C’est cette responsabilité que le onzième degré de la RDC permet de découvrir dans la « région phronique » interne déjà conquise mais également dans l’espace extérieur qui relie les êtres entre eux, la « région sophronique ».
La pratique de la RDC 11 amène également à aborder la tridimensionnalité des êtres, prise de conscience de la relation contemplative avec les personnes et leurs valeurs dans leurs dimensions passées, présente et future.

RDC 12 : la dignité phronique existentielle

Le douzième degré de la relaxation dynamique : la vivance de la dignité
L’objectif du douzième et dernier degré de la RDC est de travailler la valeur de « dignité phronique existentielle ». Cette valeur peut se définir comme la somme des trois précédentes : liberté + tridimensionnalité + responsabilité = dignité.
La dignité est le sentiment que chacun a de sa propre valeur. Ce sentiment, inné à l’humain quel que soit son origine, sa nationalité, son sexe ou son âge, peut être mis à mal par un environnement familial, social ou professionnel agressif et engendrer des sentiments d’insécurité, de tristesse, de dévalorisation qui peuvent aller jusqu’à la perte de sens de la vie.
La pratique du douzième degré de la RDC aide à renforcer le sentiment de dignité ou à le conquérir grâce aux valeurs acquises de liberté et de responsabilité.

La pratique des RDC 9 à 12 et des techniques spécifiques de « transportation phronique » permet de découvrir la conscience sophronique existentielle, nouvelle façon de développer les valeurs de liberté, responsabilité et dignité phronique.

Du point de vue méthodologique, l’apprentissage et la vivance des techniques de « transportation de la journée Isocay circadienne » permettent de programmer chaque jour la vie quotidienne en l‘enrichissant de la présence des valeurs dont la conquête continue tout au long de l’existence.

Compléter sa formation initiale par la formation supérieure procure donc des outils pour améliorer la pratique professionnelle (savoir-faire) du sophrologue et la progression personnelle (savoir-être).

La réactualisation

Cette formation s’adresse aux sophrologues non caycédiens qui souhaitent intégrer le cursus de la méthode originelle et ainsi pouvoir suivre les cycles supérieurs dispensés par le dr Natalia Caycedo à la fois pour être au fait de l’intégralité de la méthode réactualisée, et pouvoir être accrédité du diplôme de Master spécialiste (titre andorran) en Sophrologie Caycédienne®.

Cette formation s’effectue sur une année en cinq week-ends pour un montant de 1200,00 €.
Son démarrage est aléatoire, dépendant des demandes et inscriptions.

Les intervenants

François Pillu :
Directeur pédagogique

D’illustres confrères très qualifiés et reconnus pour leurs qualités de formateurs viennent m’épauler ponctuellement :

Claude Daguerre :
Directeur de l’école de Sophrologie Caycédienne® de Toulouse 2

Jacques Corillon :
Co-directeur de l’école de Sophrologie Caycédienne® de Liège

Et Jeanne Cunill, co-directrice de l’école de Sophrologie Caycédienne® de Liège.

D’autres intervenants viendront étoffer l’équipe pédagogique